La gestion des compétences reste un enjeu majeur des organisations. Les équipes RH sont sur le pont pour créer les fondations d’un environnement propice au développement des collaborateurs. Tout en impulsant et en diffusant une culture d’entreprise encline à soutenir l’évolution des individus, la fonction RH est également invitée à rester vigilante quant aux compétences qu’elle doit elle-même acquérir et développer pour piloter au mieux les activités. Découvrez 4 ressources pour faire le point sur les enjeux, les compétences à acquérir et des initiatives à mettre en place pour rendre les collaborateurs acteurs de leur propre évolution.

#1.Un tiers des professionnels RH ne maîtrise pas les évolutions des nouvelles technologies

📖 Voir Glossaire : Égalité femmes/ hommes

Les professionnels RH en sont totalement conscients. 86 % d’entre eux pensent que leur métier va évoluer vers le développement des compétences, 56 % vers la communication et 42 % vers la gestion sociale, selon l’étude IMDRH menée auprès d’un panel de 237 décideurs RH.

Sous l’impulsion de la transformation digitale, les métiers évoluent inévitablement. Partant de ce postulat, il semble évident qu’une maîtrise des outils numériques devient un indispensable, et ce, pour tous les métiers et secteurs d’activité. Or, à peine un professionnel RH sur deux se dit à l’aise avec les évolutions des nouvelles technologies. Quand un tiers avoue ne pas maîtriser le sujet.

En savoir plus : Transformation digitale, les RH sur le pont des compétences

#2.La productivité RH, un sujet tabou ?

📖 Voir Glossaire : Télétravail

Acquérir des compétences dans le digital, on l’a vu, est essentiel. Et la suite ? Pour se consacrer au chantier stratégique de la gestion des compétences, les professionnels RH doivent économiser du temps sur d’autres tâches et missions. Mais où sabrer ? Et est-ce possible voire raisonnable ? Les nouvelles technologies répondent à ces enjeux. Cela fait quelques années déjà qu’il est possible de simplifier et moderniser les processus RH. Le but n'est autre que de réduire la part des tâches chronophages et répétitives – mais néanmoins essentielles au bon fonctionnement de l’organisation – afin d’augmenter la part du temps disponible pour des missions stratégiques comme l’amélioration de l’expérience collaborateur, l’augmentation de l’engagement et la croissance des performances de l’entreprise. Qu’on le veuille ou non, la question de la productivité du département RH reste un challenge central.

En savoir plus : DRH, 3 compétences au service de la productivité

#3.L’expérience collaborateur : niveau débutant, confirmé ou expert ?


Lors d’une interview accordée au Blog de la digitalisation RH, Lionel Prud’homme, directeur de l’IGS-RH et du LISPE (Laboratoire d’innovation sociale et de la performance économique), avait déclaré :

« Nous sommes au démarrage de transitions collectives extrêmement profondes et massives. Nous assistons à des investissements structurants dans tous les secteurs, que ce soit dans l’automobile, l’aéronautique, l’énergie, la banque, etc. Et la fonction RH va être très impliquée pour accompagner ces changements.

La convergence de toutes ces implications sur les compétences va former des transitions collectives massives. Les managers opérationnels, quant à eux, vont devoir faire face à des équipes dont des pans entiers de compétences seront obsolètes, et ce, probablement plus tôt qu’on ne l’imagine. Il va falloir investir sur d’autres compétences et la fonction RH se révèle incontournable, à la fois sur le recrutement, la mobilité, l’accompagnement dans les transitions, sans oublier les plans de formation.

Des collaborateurs seront sur les bancs de l’école pendant 250 à 500 heures, l’équivalent d’un programme de Master ! Et cela ne touchera pas que des cols bleus, mais aussi des techniciens, des ingénieurs, etc. »

Devant un tel constat, il est important, nécessaire, vital de déployer une politique efficiente en matière d’expérience collaborateur. Car c’est en remettant l’humain au centre de la stratégie globale que la fonction RH a le plus de chances d’insuffler une dynamique favorable au développement des individus. Si 50 % des organisations disent avoir rejoint le mouvement, d’après le 5e baromètre de l’expérience collaborateur vue par les acteurs RH, réalisé par Parlons RH, force est de constater que des efforts restent à fournir.

En savoir plus : Mooc (formation en ligne, gratuite et interactive) L’expérience collaborateur de A à Z

 

#4. Quatre salariés sur dix sont inquiets de la robotisation de leur emploi et sont prêts à investir dans de nouvelles compétences. Quand un travailleur sur sept tente d’anticiper son évolution de carrière. Dans cet ebook réalisé avec Moodwork, découvrez 6 initiatives pour rendre vos collaborateurs plus autonomes sur le sujet de l'évolution professionnelle.

Je télécharge l'Ebook

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
standard-visuel
Les étapes à suivre pour mener un projet
de digitalisation RH

Quelles sont les étapes clés à ne pas manquer ? Dans cet ebook, découvrez :

  • Les objectifs de votre projet

  • L'organisation à mettre en place

  • Le pilotage du projet

  • La mesure de votre progression et de vos succès

Je télécharge l'ebook

Laisser un commentaire

content-promo