La génération Z a-t-elle vraiment une approche nouvelle du travail ? Est-elle plus à l’aise avec le digital RH ? Va-t-elle révolutionner les usages ? À l’inverse, les seniors sont-ils dépassés et voués à s’essouffler derrière l’innovation technologique en attendant la retraite ? Jeunes et seniors sont-ils les deux extrémités d’un continuum allant de la suradaptation à l’inadaptation ? Il n’est pas facile de faire la part du cliché et de l’observation sur ces questions, pourtant cruciales en matière de management des ressources humaines, d’accompagnement du changement et de choix de solutions digitales. Nous nous proposons d’aborder le sujet en deux parties. Ce premier article se focalise sur les juniors, le second abordera les seniors.

Les "Zoomers" ou les spécificités de la génération Z au travail

📖 Voir Glossaire : Expérience Collaborateur

Plusieurs phénomènes singularisent la génération Z. Nés entre 1997 et 2012, ces « Zoomers » sont arrivés avec Internet. Ils ont grandi parallèlement à la croissance de l’éco-anxiété liée au dérèglement climatique. Plus récemment, ils ont pris de plein fouet la crise du Covid-19. Selon une enquête Ipsos, leur santé mentale a été sensiblement plus souvent affectée par la pandémie que celle de la moyenne des Français.

Comment cela se traduit-il dans l’entreprise ? La hiérarchie de leurs attentes a pu s’en trouver modifiée. La rémunération reste une motivation prioritaire pour la majorité : 64 % des 18-24 ans ne sont pas prêts à faire des concessions sur le salaire, selon une étude Monster de septembre 2021. Mais ils sont aussi 78 % à ne pas envisager d’accepter un travail qui n’aurait pas de sens.

Ajoutons à cela que déjà en 2019, 92 % de la génération Z considéraient qu’il était du rôle de l’entreprise de s’assurer du bien-être des collaborateurs. Et que cela passait notamment par un bon équilibre vie professionnelle, vie personnelle, selon une étude réalisée par Mazars. Ainsi, "8 Gen Z sur 10" déclaraient n’avoir aucun problème avec le fait de beaucoup travailler, à condition de pouvoir gérer leur temps comme ils l’entendaient et d’adopter leurs propres méthodes de travail.

Post-2020, les Zoomers se caractérisent sans surprise par une nette préférence pour le modèle hybride, fort levier de flexibilité au travail. Un élément qui par ailleurs n’a pas échappé aux recruteurs lors de leurs échanges avec les jeunes candidats. 68 % des 18-25 ans préfèrent le travail hybride, contre 57 % toutes générations confondues, et 43 % des baby-boomers, selon une étude Asana. Ils sont aussi les plus convaincus des bienfaits du télétravail pour la concentration.

Lire aussi : DRH, quelles sont les nouvelles attentes de vos collaborateurs ?


Gen Z hyperconnectée recherche logiciels intuitifs


Génération hyperconnectée, les Zoomers attendent de l’entreprise qu’elle intègre des outils digitaux pour faciliter la collaboration et le bien-être au travail. 61 % des digital natives sont convaincus que l’email va finir par disparaître, remplacé par la messagerie instantanée, rapporte Moodwork. Pour autant, dans leur majorité, ils ne savent pas davantage que leurs aînés comment sont conçus les outils qu’ils utilisent. Et in fine, peu importe. Ce qui compte, c’est la facilité de prise en main. Leur permettre d’accéder à des outils intuitifs, à la hauteur des applications et autres logiciels qu’ils utilisent dans leur vie de tous les jours, s’avère essentiel.

"La "User Experience (UX)" se traduit par expérience utilisateur. Ce concept désigne la qualité de l’expérience vécue par l’utilisateur. Ce sont les actions et émotions qu’une personne ressent lorsqu’il parcourt notre application, notre site web", explique Alexandre Fernandez, Coach Agile chez UKG.

Et d’ajouter : "Aujourd’hui, dans nos vies professionnelles, nous disposons de nombreuses applications qui s’adaptent à nous et qui sont souvent très intuitives. De façon générale, nous avons, en tant qu'utilisateur, de grandes attentes sur le bon fonctionnement de ces applications. C’est pourquoi le métier de UX prend une place de plus en plus forte chez les éditeurs de logiciels."

L’entrée sur le marché du travail, à toutes les époques, constitue un moment de confrontation entre les attentes des jeunes et la réalité des entreprises. Cette zone d’adaptation représente un contexte riche qui génère de l’échange et de l’innovation, mais l’échange se fait dans les deux sens : les jeunes apportent de nouveaux usages et de la remise en cause de l’ordre établi, les plus âgés apportent la réalité du métier et la complexité des enjeux économiques. Les solutions digitales RH gagnent à concilier ces deux mondes, en s’inspirant à la fois des attentes des jeunes en matière d’expérience utilisateur et des exigences croissantes de l’organisation hybride.

Restez connecté•e et découvrez prochainement la deuxième partie de cet article qui sera consacrée aux profils seniors et leur rapport aux outils digitaux.


La Summer Academy de UKG a ouvert ses portes. Pour faire le plein d'insights sur l'Expérience collaborateur, inscrivez-vous à notre programme de l'été !

Je découvre le programme

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
standard-visuel
Les étapes à suivre pour mener un projet
de digitalisation RH

Quelles sont les étapes clés à ne pas manquer ? Dans cet ebook, découvrez :

  • Les objectifs de votre projet

  • L'organisation à mettre en place

  • Le pilotage du projet

  • La mesure de votre progression et de vos succès

Je télécharge l'ebook

Laisser un commentaire

content-promo