Comme vous le savez peut-être, dernièrement, nous avons invité Gabriel Dabi-Schwebel à participer à La Box à Questions, spécial RH. Nous l'avons interrogé notamment au sujet de la confiance en entreprise, du télétravail, du rôle de la fonction RH et bien entendu, du marketing RH. Nous avions tellement envie d’en savoir plus que nous avons largement débordé les 5 minutes officielles de l’émission. En cette fin d’année, nous vous offrons nos questions bonus et les réponses de l’expert !

Le marketing RH au service de l'expérience collaborateur

📖 Voir Glossaire : Marketing RH

Gabriel Dabi-Schwebel est le fondateur d’1min30, une agence marketing créée en 2012, pionnière sur le sujet de l’Inbound Marketing, une méthode qui consiste à devenir son propre média et convertir son audience en clients. L’agence édite également des ouvrages : Acquisition Strategy Design, plan marketing nouvelle génération et 3 méthodes marketing pour les RH, autour de la marque employeur, du recrutement et de l’expérience collaborateur.

 

Le management hybride, nouveau casse-tête des dirigeants ?

Gabriel Dabi-Schwebel : Tout ce qui est hybride est un casse-tête par nature et derrière ce management hybride, il va y avoir cette complexité de faire davantage confiance. Dans le sens où un mail suffit, une expression d’une tâche demandée suffit. Cela met fin au micro-management, oblige à déléguer et à responsabiliser encore plus. C’est une tendance qui était déjà en cours avant la pandémie, et nous-mêmes au sein de l’agence 1min30 avions déjà mis en place une organisation libérée.

Cela permet d’être plus agile et de responsabiliser chacun des collaborateurs. Le jour où on s’est tous retrouvé en télétravail, la transition a été assez simple pour nous. Nous restons une petite structure, mais je pense que la tendance de fond est d’avoir des gens qui soient beaucoup plus autonomes, qui sachent ce qu’ils ont à faire et qui sont dans une logique de reporting bien plus souple et avec un manager beaucoup moins sur leur dos. Et ça, c’est plutôt une bonne chose.

Voir aussi : La Box à Questions, spécial RH avec Gabriel Dabi-Schwebel

Le doit à l’erreur des RH : fantasme ou réalité ?

G. D-S. : Alors, je pense que le droit à l’erreur s’adresse à tout le monde. Les impôts ont d’ailleurs introduit cette notion, et je trouve cela très bien. Le droit à l’erreur pour nos hommes politiques qui, malgré tout, ont bien dégusté tout au long de ces mois compliqués. Le droit à l’erreur pour les RH aussi, bien sûr. Nous sommes tous humains et qui dit humain, dit erreur et l’erreur permet souvent d’avoir de bonnes surprises, d’avoir de l’imprévu et donc de progresser et de corriger ses erreurs.

La relation employeur-collaborateur à l’ère du « new normal », ça donne quoi ?

G. D-S. : La relation employeur-collaborateur, ça doit donner quelque chose d’enrichissant, quelque chose qui laisse des traces mémorables et épanouissantes pour les collaborateurs. C’était vrai avant, c’est encore plus vrai aujourd’hui, non pas qu’il se soit passé quelque chose qui a fait que ça doit être plus épanouissant aujourd’hui qu’avant. Mais désormais, le fait qu’on ait appris à travailler à distance, qu’on n’est pas nécessairement tous dans le même espace physique, le virtuel crée un lien pour des entreprises en full remote ou qui garde beaucoup de télétravail.

Et bien cette raison d’être, cette raison d’appartenir, cette marque employeur commune doit résonner encore plus fort parce qu’elle n’est pas uniquement le fait d’être ensemble dans un même lieu, mais elle est le fait d’être ensemble autour d’une mission, autour de valeurs. En cela, le fait d’être entré dans un monde plus distancié, plus virtuel, où tout le monde n’est pas réuni au même lieu physique amène à avoir une marque employeur, une relation employeur-collaborateur qui est beaucoup plus forte et beaucoup plus transcendantale.

Lire aussi : Le guide de l'expérience collaborateur

La fonction de RH en 2021, cela signifie quoi pour vous ?

📖 Voir Glossaire : Transformation digitale RH

G. D-S. : J’ai la conviction que les RH, comme une grande partie de l’entreprise, doivent de plus en plus se penser comme des marketeurs. Alors, pas comme des marketeurs qui racolent, qui abattent du KPI et qui vont faire de la communication et brasser du vent ; mais comme des marketeurs qui pensent à leurs collaborateurs comme ils penseraient à leurs clients, qui cherchent en permanence à améliorer leurs services, à améliorer le ressenti, le vécu de leurs collaborateurs, qui cherchent à les attirer, qui cherchent à les fidéliser et qui s’inscrivent dans cette démarche de parallèle permanent.

C’est la symétrie des attentions entre le collaborateur et le client : si on a les meilleurs collaborateurs, on aura les meilleurs clients. Si on a de bons clients, on aura des collaborateurs satisfaits qui s’épanouiront dans leur métier. Cette dualité fait que les RH ont une fonction essentielle dans l’entreprise, car du fait de la qualité des collaborateurs qu’ils attirent et qu’ils retiennent, ils agissent directement dans le succès de l’entreprise, la qualité des services et des produits qu’elle réalise et la manière dont elle est perçue de l’extérieur. Donc, on fait tous finalement partie de la même famille des RH et du marketing.

 

Le marketing RH est à la base d'une démarche d'expérience collaborateur. Pour repenser l'EX et l'engagement au sein de votre entreprise, découvrez notre série de vidéos à la demande

► ACCÉDEZ AUX VIDÉOS

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
standard-visuel
Les étapes à suivre pour mener un projet
de digitalisation RH

Quelles sont les étapes clés à ne pas manquer ? Dans cet ebook, découvrez :

  • Les objectifs de votre projet

  • L'organisation à mettre en place

  • Le pilotage du projet

  • La mesure de votre progression et de vos succès

Je télécharge l'ebook

Laisser un commentaire

Break, le magazine de l'expérience collaborateur
demo_peopledoc.gif