Expérience collaborateur : personnalisation vs équité
Aurélya Bilard

By: Aurélya Bilard on August 18th, 2022

Print/Save as PDF

Expérience collaborateur : personnalisation vs équité

Actualités RH  |  Success Stories

Est. Read Time: 3 min.

Les évolutions de la société engendrent des attentes nouvelles de la part des collaborateurs. Entre les aspirations individuelles et la nécessité de servir le collectif, la fonction RH cherche sa voie. Aussi, il n’est pas étonnant que la notion de leadership éthique interroge les professionnels RH : de quoi parle-t-on ? Quelles sont les pratiques à mettre en place ? Romain Lavaud, responsable Projets et Marketing RH chez Derichebourg Multiservices, a partagé sa vision lors d’un webinar organisé par l’ANDRH et UKG. On fait le point sur les moments clés de son intervention.

Quand la personnalisation de l’Expérience collaborateur sert l’objectif commun

📖 Voir Glossaire : Expérience collaborateur

 « Comment impulser une dynamique sur les sujets RH qui permet de conserver l’entreprise en tant que tout et de permettre à chacun, malgré des demandes qui évoluent et peut-être s’individualisent, d’aller vers l’objectif commun qui est celui de l’entreprise ? », interrogeait Romain Lavaud, responsable Projets et Marketing RH en charge des volets Marque Employeur et Digitalisation des processus et modes de travail chez Derichebourg Multiservices, lors d’un webinar organisé par l’ANDRH en partenariat avec UKG.

Cette réflexion amène la fonction RH à s’interroger avec force sur le leadership éthique, impliquant des notions telles que l’équité, l’égalité des chances ou encore la parité. Pour Romain Lavaud, afin que ces notions deviennent réellement des sujets au service du collectif, « il faut se préoccuper de l’individualité du salarié, de son besoin, de ses attentes. On ne peut plus faire l’un sans l’autre : il faut regarder les attentes du collaborateur pour emmener le collectif vers quelque chose qui fonctionne ».

Lire aussi : La personnalisation annoncée de l'expérience collaborateur

QVT et communication RH : les attentes des collaborateurs

📖 Voir Glossaire : QVT et Communication RH

Alors, que souhaitent les collaborateurs aujourd’hui ? Plus de flexibilité et d’autonomie ou encore une meilleure répartition des horaires, en somme une amélioration de la qualité de vie au travail (QVT) « au sens large », précise le spécialiste : « ‘Est-ce que je me sens bien à mon poste de travail ? Est-ce que ma relation avec mes collègues se passe bien ? Est-ce que ma relation avec mon manager se passe bien ?’ Aujourd’hui tout ceci reste vrai, mais le champ de la QVT s’élargit : ‘Quel est mon avantage à être dans cette entreprise plutôt qu’une autre ?’ Il y a des effets de concurrence, notamment sur un marché de l’emploi dynamique avec un faible taux de chômage et donc forcément une bataille sur les compétences et les talents. Ces enjeux deviennent de plus en plus importants. »

Romain Lavaud de Derichebourg Multiservices est dans La Box à Questions [spécial RH]

La communication avec les collaborateurs apparaît comme un point clé. « On se rend compte que le premier item d’importance qui remonte à chaque fois [lors des enquêtes internes], c’est celui de la communication, remarque Romain Lavaud. ‘Je veux de la communication de la part de mon manager sur l’organisation du travail, le fonctionnement, mes évolutions, et je veux aussi de la communication de la part des fonctions RH sur ce qui se passe dans l’entreprise, l’offre de service déployée, ce dont je peux bénéficier en tant que collaborateur’. » Et d’ajouter que les salariés sont en quête de « fluidité dans les échanges avec les RH et les managers pour avoir toutes les informations [concernant] ce dont ils peuvent bénéficier dans l’entreprise ».
Chez Derichebourg Multiservices, spécialisé dans les prestations de services (industrie, recrutement, sourcing ainsi que nettoyage et propreté), une majorité de collaborateurs effectue ses missions chez les clients du groupe. Cela signifie qu’une majorité des métiers ne sont pas télétravaillables. Afin d’améliorer l’Expérience collaborateur, l’entreprise explore plusieurs pistes comme le fait de permettre aux salariés en temps partiel de parvenir à un temps plein avec l’aide d’une entreprise partenaire, de basculer une prestation de nuit en prestation de jour ou encore de former les collaborateurs pour leur permettre de monter en compétences et/ou se réorienter.

La transformation digitale de l’organisation joue un rôle crucial pour soutenir les actions de la fonction RH. En plus d’un portail salarié, Derichebourg Multiservices a adopté le coffre-fort électronique personnel qui « permet à la fois de contacter le collaborateur, de lui envoyer son bulletin de salaire dématérialisé et de lui déposer de la communication », explique Romain Lavaud. « [La digitalisation RH] nous permet aussi de gérer les dossiers personnels des collaborateurs pour faire en sorte de ne plus avoir aucun document papier dans nos agences. »

Lire aussi : Derichebourg Multiservices : un projet de digitalisation RH en or

On l’aura compris, au travers du leadership éthique et de la personnalisation de l’Expérience collaborateur, se jouent des enjeux d’attraction et de rétention des talents, et plus largement de marque employeur. Les actions déployées ont un impact au-delà des murs de l’entreprise.

 

Quelles sont les étapes clés d'un projet de digitalisation RH ? De l'origine du projet au bilan, découvrez les moments majeurs à prendre en compte ainsi que les points de vigilance à respecter.

Je télécharge la checklist

About Aurélya Bilard

Lead Content Marketing Program Manager