<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=32847&amp;fmt=gif">

Dans le cadre de notre cycle de contenus liés au futur de l'expérience collaborateur, nous étudions une étape fondamentale mais souvent négligée : l'offboarding. L'enjeu est pourtant de taille face à un marché du travail toujours plus fluide. Une tribune d'Elsa Groschaus, Head of Marketing & Growth, Welcome to the Jungle.

Au fil des années, l'onboarding est devenu LA pratique la plus populaire dans les entreprises, non sans raison.

À contrario, pour de multiples raisons, l'offboarding, quant à lui peine encore à séduire et par conséquent, est trop souvent négligé par les employeurs. Pour s'en rendre compte, il suffit d'interroger quelques responsables des ressources humaines ou plus simple encore, de rechercher « onboarding » puis « offboarding » sur Google et de comparer le nombre de résultats.

Capture d’écran 2019-10-28 à 14.55.10

Alors, pourquoi mettre en place une stratégie d’offboarding est fondamental pour votre entreprise ?

1 - Parce que le turnover au sein des entreprises augmente de plus en plus 

Alors qu’il y a quelques années, rester toute sa carrière chez un même employeur faisait encore rêver bon nombre de salariés, aujourd’hui, 64% des professionnels déclarent que changer de poste régulièrement, peut s’avérer bénéfique pour le reste de leur carrière (Robert Half, 2018). 

Les responsables des ressources humaines sont donc de plus en plus confrontés aux départs de collaborateurs. Les raisons de ces départs sont diverses, parmi elles : 31% pensent que leurs perspectives d’évolution ne sont pas assez bonnes, 20% ne sont pas en phase avec la culture d’entreprise et 16% veulent changer de manager.

En parallèle, le développement des réseaux sociaux et des sites recensant les avis des salariés sur leur employeur tel que Glassdoor obligent désormais les entreprises à prêter attention aux départs des salariés, sous peine de recevoir mauvais commentaires et mauvaises notes qui pourraient entacher leur marque employeur et rendre les futurs recrutements plus compliqués.

 

2 - Parce que la dernière impression a un fort impact sur la suite ! 

Les derniers jours de travail dans une entreprise sont un peu comme le trajet de retour en taxi vers l’aéroport à la fin des vacances. S’il pleut des cordes, que le chauffeur est très désagréable ou qu’il y a des bouchons qui vous empêchent d’être à l’heure pour votre vol, vous garderez une impression mitigée du pays, même si le reste du voyage s’est bien passé (imaginez alors si le reste du voyage était un enfer !). Au contraire, si votre dernier trajet est agréable, vous quitterez le pays sur une bonne impression et aurez envie de recommander la destination à tous vos proches, voire écrire un article et poster des photos sur votre blog ou vos réseaux sociaux. 

Prendre soin du processus de départ de vos collaborateurs est donc essentiel pour leur permettre de garder une bonne image de l’entreprise et la recommander à des proches, qui peuvent s’avérer être de futurs clients ou de futurs candidats. Dans certains cas les salariés reviennent même quelques années après dans leur ancienne entreprise. Ainsi, 85% des professionnels RH affirment avoir reçus des candidatures provenant d’anciens salariés et 20% de ces candidats ont été engagés. Ce phénomène, appelé l’effet boomerang, est une aubaine pour les employeurs puisque ces nouvelles recrues connaissent déjà la culture de l’entreprise et sont donc plus facile à former. 

 

3 - Parce que les avis des anciens salariés permettent d’améliorer l’ensemble des pratiques RH de l’entreprise

S’il est bien réalisé, l’entretien de départ peut s’avérer un très bon moyen de savoir ce que pensent réellement les salariés de l’entreprise et où se situent les principaux problèmes RH. C’est donc LE moment de laisser le collaborateur sur le départ parler en toute transparence pour obtenir de précieux feedbacks

Manque de transparence au sein de l’entreprise, salaires trop bas par rapport au marché, culture d’entreprise pas en phase avec ce qui est divulgué, managers malveillants… de tels retours sont inestimables et peuvent vous permettre de prendre des décisions qui pourront améliorer l’ensemble des pratiques RH de l’entreprise ! 

 

Best Practices, conseils... Pour aller plus loin,  participez à notre webinar commun le jeudi 21 novembre 2019 à 11h30.

Participer au webinar

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
Capture d’écran 2019-02-26 à 17.18.00
Téléchargez NOTRE EBOOK - LA DIGTIALISATION RH EN 2019

Avec ce document, vous saurez :

  • comment assurer la continuité de l'offre de services face aux évolutions réglementaires (RGPD, PAS, Loi Travail)

  • la gestion des données RH - retour d'expérience de l'équipe RH d'Atos

  • comment font les équipes RH pour améliorer l'expérience collaborateur ;

  • des télétravailleurs aux freelancers, comment assurer la transformation de la relation salarié !

The Digital Road - 3ème édition

Laisser un commentaire

mooc-formation-ligne-ressources-humaines
demo_peopledoc.gif