<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=32847&amp;fmt=gif">

Qui sont les talents qui se cachent derrière PeopleDoc ? Qui sont les membres de nos équipes ? Quels sont leurs métiers ? Nous allons à leur rencontre pour vous faire découvrir leur quotidien. Dans cette série d'articles qui vous ouvre les portes de PeopleDoc, nous vous présentons cette semaine : Pablo Seminario, SRE Manager basé à Paris. 

En quelques mots, peux-tu te présenter ? 

Pablo Seminario

Je m’appelle Pablo Seminario, je suis argentin et je viens d’une petite ville au fin fond de la Patagonie au sud de l’Argentine. J’habite en France depuis presque 10 ans et je vis à Paris depuis 4 ans et demi. A mon arrivée en France, j’ai d’abord habité à Nantes puis j’ai voulu trouver un nouveau travail et déménager. C’est comme ça que je suis arrivé à Paris chez PeopleDoc.

SRE Manager, qu'est-ce c'est ? 

Je suis SRE Manager (Site Reliability Engineer manager), c’est à dire en français ingénieur de la qualité opérationnelle. Mon métier consiste à être garant de la disponibilité de nos services en permanence pour nos clients. Chez PeopleDoc, nous avons un objectif de disponibilité de 99,6% pour la grande majorité de nos clients et qui constitue un engagement contractuel. C’est là que j’interviens ! Si on ne respecte pas cet engagement, nous devons payer des pénalités.

Le métier de SRE a deux rôles principaux. Une partie de mon métier est proactive, c’est-à-dire que je travaille avec les équipes de développement pour les aider à améliorer les applications et les services en production, avant même qu’ils ne soient lancés. Nous travaillons sur les produits pour qu’ils puissent fonctionner correctement en production et éviter ainsi le maximum de problèmes de fonctionnement. La seconde partie du métier est réactive, il s‘agit de traiter, avec les équipes développement mais aussi les équipes support, tous les incidents de production qui peuvent se produire.

Depuis combien de temps travailles-tu chez PeopleDoc ?

Je suis arrivé en août 2014, il y a un peu plus de 4 ans et demi. Quand je suis arrivé dans l’entreprise, l’équipe était composée d’une trentaine de personnes dont 15 en R&D. A l’époque, j’aidais les équipes de développement à déployer les applications en production. Toute l’équipe dont je faisais partie à l’origine a énormément grossi et a depuis été divisée en plusieurs équipes. Je suis donc resté dans la partie infrastructure et serveur parce que c’était ce qui me plaisait le plus dans mon métier et que j’avais une forte appétence pour l’administration système. À ce poste je suis le lien entre le développement et l'infrastructure, j’ai vraiment une vision d'ensemble.

Peux-tu nous parler de ton équipe ? 

Mon équipe est composée de 5 personnes et elle a une particularité : toute l’équipe est en remote depuis Grenoble, Toulouse, Nantes et Lille. Certains viennent du développement, d’autres de l'administration système, certains ont plus de 30 ans d’expérience. Et l’équipe va encore se développer puisque nous ouvrons de nouveaux postes cette année.

Dans le domaine de l'infrastructure-système, il y a beaucoup moins de femmes que dans le développement par exemple mais je pense que c’est en train de changer. Il y a de plus en plus d’écoles, de formations et d'initiatives qui cherchent à inclure les femmes dans ces métiers là. De notre côté, on essaye de recruter des femmes pour compléter l’équipe mais c’est dommage qu’il n’y ait pas autant de candidates que de candidats.

C’est comment d’être le manager d’une équipe en remote ?

Je me posais la même question au début ! Je ne savais pas tellement à quoi m’attendre avant de commencer, mais finalement tout se passe très bien. En réalité, je suis aussi en remote vis-à-vis d’eux, même si je suis dans les locaux de PeopleDoc à Paris. Donc on est tous dans la même situation. Au début, je dois avouer que je pensais que ça serait plus compliqué qu’un management classique, mais finalement ça ne change pas grand chose. Je pense que c’est aussi parce que le télétravail est inscrit dans la culture de PeopleDoc depuis le début donc tout est adapté comme le matériel mis à disposition dans les salles de réunions, par exemple.

Dans l’équipe on s’est fixé des rituels : tous les jours on fait un stand-up le matin (même si on n’est pas debout …) où l’on se dit ce qu’on doit faire dans la journée, si on a besoin d’informations, si on a rencontré des points bloquants, etc. Toutes les semaines on a également un Kick-off en début de semaine, pendant lequel on récapitule toutes les tâches que l’on doit faire et un autre en fin de semaine où cette fois-ci on fait une rétrospective de la semaine passée. En plus de ça, je fais un one-to-one une fois par mois avec chaque personne de mon équipe via les outils comme Zoom ou Hangout. Ca n’empêche pas que l’on se parle entre nous au quotidien surtout sur Slack via un “channel” dédié.

Pourquoi l’équipe grandit si vite ?

Il y a plusieurs raisons à cette expansion de l’équipe SRE. D’abord les équipes "Dév" grandissent, travaillent sur plus de produits et ont donc besoin de travailler plus avec nous. Ensuite, nos clients sont eux aussi de plus en plus nombreux. Même si l’équipe ne grandit pas de façon linéaire, on est quand même sollicités davantage.

Qu’est-ce qui te plait chez PeopleDoc ?

Il y a deux choses qui m’ont plu dès le début chez PeopleDoc : le bon niveau technique et la bonne ambiance. Ce que je veux dire par bon niveau technique c’est qu’il y a vraiment des gens très compétents dans tous les services techniques, des gens “connus” dans la communauté.

Pour la bonne ambiance, je me suis toujours senti très bien accueilli, dès mon arrivée. Il y a toujours une bonne entente avec tout le monde, on se sent très à l’aise. Même quand il y a des problèmes ou des situations assez tendues, tout se règle toujours dans le respect. Et je pense que mon rôle de manager est aussi de faire en sorte que cet esprit perdure, cet esprit Start-up en fait.

Que fais-tu pour faire perdurer l’esprit start-up?

Il faut principalement donner l’exemple. Il faut être tolérant, accueillant et patient avec les gens. On peut avoir plusieurs visions des choses, une culture différente et il faut l’accepter. Je pense aussi qu’il ne faut pas culpabiliser les gens quand ils font des erreurs. Ca arrive à tout le monde. Ce qu’il faut c’est regarder ensemble comment faire pour éviter que cela se reproduise. Il ne faut pas oublier que ce n’est pas à une seule personne de supporter les erreurs, mais à toute l’équipe et c’est toute l’équipe qui doit les résoudre.

Selon moi, travailler comme ça permet d’avoir plus confiance en soi et en son travail et de ne pas avoir peur de l’erreur. Si on peur de l'erreur, on ne fait rien, on ne tente rien.

Que dirais-tu à une personne si tu voulais la convaincre de venir travailler chez PeopleDoc ?

Si je voulais convaincre quelqu’un de venir dans mon équipe je lui parlerais d’abord du niveau technique qui est très bon, de l’implication des gens et de la bonne dynamique de l’équipe.

Globalement je rajouterai que PeopleDoc a su garder son esprit Start-up malgré le fait que l’entreprise ait beaucoup grandi. L’entreprise est très dynamique, les choses bougent tout le temps avec de nouveaux challenges. Tout le monde peut facilement trouver sa place et pour moi c’est l’une des choses les plus importantes. Et puis comme je l’ai déjà dit, il y a une très bonne bonne ambiance au quotidien et du respect entre tout le monde.

Ensuite, chez PeopleDoc on agit vraiment pour la diversité dans tous les sens du terme. En tant qu’étranger j’ai toujours été très bien accueilli. Je n’ai jamais perçu ça comme un handicap mais plutôt comme un atout.

Et sur la R&D chez PeopleDoc, plus particulièrement ?

Au niveau de la R&D on a quelque chose de très intéressant : PeopleDoc sponsorise pas mal d’événements au niveau de la communauté Tech. Chaque salarié pour la partie R&D a un budget alloué pour assister à des conférences dans l’année. Chacun peut choisir d’utiliser son budget comme il le souhaite. Il peut s’en servir pour aller assister à des conférences dans d’autres pays ou pour lancer des événements par exemple. Cela permet à nos équipes de faire réellement partie de la communauté Tech mais pas seulement celle de PeopleDoc mais aussi d’Open Source.

C’est comme ça qu’avec Hawa Timera (Talent Acquisition Partner), on a décidé de créer un meet-up SRE à Paris qui n’existait pas avant. L’idée était d’échanger autour du métier et de partager autour de ce sujet avec d’autres entreprises parisiennes. De grandes entreprises qui ont participé dès le début comme Criteo, Blablacar ou encore Le Bon Coin. Ce meet-up a généré une bonne synergie et c’est pour cette raison qu’on a décidé d’en organiser d’autres. Le premier s'était déroulé dans les locaux de PeopleDoc puis les autres se sont organisés dans d’autres entreprises. On essaye de garder la cadence d’un meet-up par mois et pour l’instant tout se passe très bien, on a un bon public, la dernière fois par exemple, il y avait une cinquantaine de personnes.

En dehors du travail, comment tu t'occupes ?

Une de mes passions c’est la course à pied. Je fais du triathlon et des marathons depuis environ 10 ans. J’essaye de participer à 2 marathons et à 3 ou 4 triathlons dans l’année. C’est vrai que ça demande pas mal d’entrainement et d’investissement surtout au niveau du temps. Le sport, pour moi, sert en partie à décompresser et à se sentir mieux. J’avoue aussi que comme je suis très gourmand et que j’aime bien manger, ça me permet de le faire sans trop culpabiliser !

Qu’est ce qui te manque le plus en France ?

En plus de mes amis et de ma famille bien sur, il y a quelque chose qui me manque énormément d’Argentine, ce sont les asados, la viande que l’on mange en Argentine mais je compense avec la pâtisserie Française ! Il y a peut-être le vin et le fromage en France qui sont réputés mais la pâtisserie les surpasse de loin.

On recrute ! 

Découvrez notre équipe sur notre page Carrières ou Welcome To the Jungle !

 

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
Capture d’écran 2019-02-26 à 17.18.00
Téléchargez NOTRE EBOOK - LA DIGTIALISATION RH EN 2019

Avec ce document, vous saurez :

  • comment assurer la continuité de l'offre de services face aux évolutions réglementaires (RGPD, PAS, Loi Travail)

  • la gestion des données RH - retour d'expérience de l'équipe RH d'Atos

  • comment font les équipes RH pour améliorer l'expérience collaborateur ;

  • des télétravailleurs aux freelancers, comment assurer la transformation de la relation salarié !

The Digital Road - 3ème édition

Laisser un commentaire

FR18-Global-compliance-RGPD-minisite.png
demo_peopledoc.gif