<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=32847&amp;fmt=gif">

Cadre législatif et RH : souvent, cette amorce de phrase crispe plus qu'elle ne prête à sourire. Et pourtant, les évolutions réglementaires permettent aussi de simplifier la vie de la fonction RH. Exemple : la Loi Travail et la dématérialisation des bulletins de paie. Nous avons interrogé un panel de professionnels RH pour découvrir l'impact réel sur la fonction RH, le taux de dématérialisation des entreprises et l'impact sur l'organisation. 

Loi travail : quel impact sur la fonction RH ? 

Vous connaissez déjà les accélérateurs majeurs de la Loi Travail sur la dématérialisation des bulletins de salaire des entreprises françaises (mais on les rappelle ici, au cas où).

  1. L'opt-out (c'est-à-dire la possibilité pour les employeurs de dématérialiser les bulletins de paie de leur organisation par défaut)
    loi-travail-peopledoc-zero-papier
  2. Le Compte Personnel d'Activité cpa-cdc-loi-travail-peopledoc

 

1 an après, quel était l'impact réel sur le taux de digitalisation des entreprises ? 

Selon Charles du Boullay, président de CDC Arkhinéo (interviewé par Les Echos) : "le taux d'adoption est aujourd'hui de 80%. Les salariés s'y mettent d'autant plus facilement, qu'ils ont aussi la possibilité de revenir en arrière et de refuser à tout moment la dématérialisation." Il estime que 2 millions de salariés en France ont adopté le bulletin de paie en ligne au cours de l'année 2017. « Peut-être sont-ils 3 millions aujourd'hui ? Le secteur du travail temporaire à lui seul génère chaque mois des centaines de milliers de bulletin de paie électroniques, tous dématérialisés. »

Le panel

Nous avons interrogé un panel de 94 professionnels des RH pour découvrir leur point de vue sur la question. Des DRH en majorité (32,9%) suivi de Responsables SIRH (26,6%) et de professionnels de la paie (22,3%). Les postes qui se rapprochent de la Direction, du service Légal et de la Finance rassemblent 10,6% des répondants.

Les questions

  • Combien de gestionnaires de paie travaillent dans votre organisation ?
  • La gestion de la paie est-elle centralisée ?
  • Combien de bulletins de paie sont édités chaque mois dans votre organisation ?
  • Vos bulletins de paie sont-ils digitalisés ? Depuis quand ? Quel service a pris la décision en interne ? Sinon : pour quelle(s) raison(s) ? Est-ce prévu pour 2018 ?
  • Le secteur de votre organisation
  • Votre population cible (âge, CSP, équipement)
  • Le nombre de collaborateurs à l'étranger
  • Diriez-vous que la Loi Travail est un accélérateur de la digitalisation RH ?
  • Diriez-vous que la Loi Travail est un accélérateur de la digitalisation des bulletins de paie ?
  • Pensez-vous que la digitalisation a un impact positif sur la qualité de services délivrée aux collaborateurs ?
  • Pensez-vous que la digitalisation a un impact positif sur l'image des RH dans l'entreprise ?

Les principaux enseignements de notre enquête

1.  La majorité des répondants (58,2%) a digitalisé les bulletins de paie après la mise en application de la Loi Travail.

Selon Olivier Kremer, Responsable SIRH de FM Logistic (retrouvez son retour d'expérience ici) : "La Loi Travail a été un accélérateur car nous avons pu définir le bulletin de paie électronique comme notre support de paie par défaut. Aujourd'hui, seuls 10% de nos collaborateurs reçoivent leur bulletins de paie au format papier".

Jean-Christophe Sciberras, directeur des relations sociales et de l'innovation sociale et DRH France du groupe de chimie Solvay va plus va plus loin "Dans nos sites français, le nombre de bulletins de paie électroniques a été multiplié par 10 en 2017, avec l'entrée en vigueur du dernier décret. Avant la réforme, la dématérialisation des bulletins de paie ne concernait pas 5% de nos salariés français. Aujourd'hui, ce taux dépasse 50%. Je pense que nous irons encore plus loin avec l'arrivée des nouvelles générations de salariés."

2. Le digital, un projet à court-terme : 83,4% des répondants ont prévu de le faire en 2018 (ou en discutent en interne). 

3. Le digital RH améliore l'image de la fonction. 94,6 % des répondants pensent que la digitalisation RH a un impact positif sur la qualité de services délivrée aux collaborateurs.

Selon Olivier Kremer : "Désormais chez FM Logistic, via la mise en place du coffre-fort nous répondons aux attentes de nos collaborateurs. Nous leur mettons à disposition de l'information qu'ils consomment lorsqu'ils le souhaitent. [...] Cela facilite grandement les relations entre RH et collaborateurs."

 

Découvrez les résultats de notre enquête Les résultats de notre enquête

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
Capture d’écran 2019-02-26 à 17.18.00
Téléchargez NOTRE EBOOK - LA DIGTIALISATION RH EN 2019

Avec ce document, vous saurez :

  • comment assurer la continuité de l'offre de services face aux évolutions réglementaires (RGPD, PAS, Loi Travail)

  • la gestion des données RH - retour d'expérience de l'équipe RH d'Atos

  • comment font les équipes RH pour améliorer l'expérience collaborateur ;

  • des télétravailleurs aux freelancers, comment assurer la transformation de la relation salarié !

The Digital Road - 3ème édition

Laisser un commentaire

FR18-Global-compliance-RGPD-minisite.png
demo_peopledoc.gif