Une fusion ou une acquisition demeure un moment clé d’une organisation qui doit tout mettre en œuvre pour bâtir une culture d’entreprise commune forte. Cependant, faut-il attendre un tel événement pour redéfinir les valeurs et les pratiques de son organisation ? Depuis 2020 et le début de la pandémie, toutes les entreprises n’ont pas connu une fusion telle que UKG (Ultimate Kronos Group), mais toutes gagneraient à s’interroger pour mettre au point une culture d’entreprise « consciente ». 

Culture d'entreprise : le bon timing pour la repenser ?

📖 Voir Glossaire : Expérience collaborateur

Soyons honnêtes, les 18 derniers mois ont été difficiles pour toutes les structures, quelles que soient leur taille et activité. Les collaborateurs ont également encaissé les chocs comme ils ont pu. Aujourd’hui, force est de constater que les entreprises cherchent avant tout à se relever économiquement, sans pour autant essayer de coller au modèle d’avant-pandémie. En effet, ayant découvert de nouvelles manières de travailler, plus intelligentes, elles cherchent à pérenniser leurs initiatives gagnantes. Repenser la culture d’entreprise apparaît essentiel. Mais comment s’y prendre ? 

Dans ce contexte mêlant crise sanitaire et fusion, Dave Almeda, Chief People Officer chez UKG, s’est posé trois questions : Pourquoi ? Comment ? Quoi ? « Ces questions constituent un véritable ancrage pour notre entreprise. Elles nous aident à définir et poursuivre une raison d’être, une stratégie et des objectifs communs », a-t-il déclaré sur le blog de Sharlyn Lauby, une consultante RH américaine. Ainsi, UKG conçoit sa culture d’entreprise comme un ensemble de « building blocks ».   

Pourquoi nous existons. La raison d’être de UKG, c’est l’humain, comme l’indique notre slogan « Our Purpose is People ». Cette raison d’être se reflète dans les solutions RH externes, mais aussi dans la manière dont sont traitées les équipes en interne. 

Comment nous incarnons notre raison d’être. UKG a identifié trois valeurs et pratiques essentielles autour desquelles s’articule sa raison d’être : l’unité (inclusion), la bienveillance (bonnes relations et confiance) et le développement (agilité et responsabilisation des collaborateurs). 

Ce que nous faisons pour tenir nos promesses. UKG voit dans ses clients des partenaires à vie. « Nous nouons des relations solides avec notre clientèle en investissant dans des systèmes qui nous permettent d’offrir une expérience à la fois qualitative et constante, tout en restant humbles. Si nous faisons une erreur, nous nous excusons et nous nous efforçons de la réparer », a-t-il expliqué. 

Et de poursuivre : « Souvent lors d’une fusion, il y a une culture qui se détache et qui absorbe la culture la plus  “faible”. Or, notre fusion est inédite, car elle rassemble deux entreprises figurant dans le classement Fortune des 100 Best Companies to Work For. Chaque entreprise étant très fière de sa propre marque, nous avons dû relever un défi : conserver les piliers qui ont fait la réussite de chaque société tout en constituant une culture nouvelle et unique qui caractérise UKG et incarne notre stratégie. Cela a nécessité de nombreuses réflexions, auxquelles ont participé les équipes, du choix du nom, de la marque et du logo à la définition des valeurs de UKG. J’ai toujours été un fervent défenseur de la culture consciente. Ces derniers mois m’ont réellement montré à quel point cette stratégie permet d’améliorer l’expérience des équipes et par là même les résultats de l’entreprise, même dans cette période marquée par de grands changements ». 

 

La culture d’entreprise de UKG s’articule autour de 10 points clés 

 

  • Leadership : Chaque personne mérite d’être bien encadrée
  • Recrutement et intégration : UKG recrute des talents uniques et accompagne leur réussite
  • Performance et développement : Nous sommes responsables de la réalisation de nos objectifs
  • Récompenses, protection et gratitude : Dans un souci d’amélioration continue, nous sommes à l’écoute de nos équipes
  • Diversité, équité, inclusion et appartenance : Nous offrons un environnement de travail dans lequel chaque talent est libre d’être lui-même
  • Communication : Nous communiquons de manière respectueuse, transparente, inclusive et simple
  • Célébrations et communauté : Nous célébrons les réussites personnelles et professionnelles
  • Politiques : Le bien-être et la sécurité de nos équipes sont notre priorité
  • Espace et outils de travail : Nous offrons à nos équipes la flexibilité nécessaire à la réalisation de leurs objectifs
  • Responsabilité sociétale des entreprises (RSE) et contribution : Nous aidons notre communauté et nous encourageons nos équipes à faire de même


Ce blogpost est adapté d'un article de Sharlyn Lauby, consultante RH. Pour voir l'article original, rendez-vous
ici.


1 collaborateur sur 5 ne se sent pas écouté en entreprise. Près de la moitié des collaborateurs préfère partager anonymement ses observations sur des plateformes de notation. Un tiers démissionne plutôt que d'exprimer ses préoccupations. Découvrez l'ensemble des résultats de l'étude Les voix des collaborateurs, réalisée par le Workforce Institute.

► Je découvre l'étude

bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
Capture d’écran 2019-02-26 à 17.18.00
Téléchargez NOTRE EBOOK - LA DIGITALISATION RH EN 2019

Avec ce document, vous saurez :

  • comment assurer la continuité de l'offre de services face aux évolutions réglementaires (RGPD, PAS, Loi Travail)

  • la gestion des données RH - retour d'expérience de l'équipe RH d'Atos

  • comment font les équipes RH pour améliorer l'expérience collaborateur ;

  • des télétravailleurs aux freelancers, comment assurer la transformation de la relation salarié !

The Digital Road : 3ème édition

Laisser un commentaire

mooc-formation-ligne-ressources-humaines
demo_peopledoc.gif