<img height="1" width="1" style="display:none;" alt="" src="https://dc.ads.linkedin.com/collect/?pid=32847&amp;fmt=gif">

En France, 79% des DRH prennent conscience de la valeur de la data mais seulement 22% des décideurs RH jugent leur fonction mature en matière d’analytique (Genesys, Facilities Management Journal). Alors, comment s'assurer que les Ressources Humaines se sentent à l'aise pour utiliser des données chiffrées qui leur permettront de prendre des décisions ? Des données contenues dans les contrats de travail (montant des rémunérations, RTT, horaires etc.) aux données de satisfaction sur le management ou sur les outils et applications proposés, la maîtrise de la data est un atout dans le cadre de la rétention des talents

jn-calvez-remi-malenfant

Jean-Nicolas Calvez, Solution Consultant chez PeopleDoc et Rémi Malenfant HR Transformation Service Manager, chez PeopleDoc nous donnent des clés pour mieux gérer la data au sein de votre organisation.

Découvrir le webinar

 

Découvrez notre suite d’articles sur la Data RH et ses enjeux dans l’entreprise. A travers les témoignages et les conseils d’experts RH, apprenez tout ce qu’il y a savoir sur le sujet : gestion de la Data RH, utilisation quotidienne, outils à mettre en place et connectivité, gouvernance de la data, qualité et fiabilité des données, la data pour prendre des décisions et bien plus encore ! Cliquez ICI !

La fonction RH face à la data

Des attentes frustrées

Si on ne maîtrise pas l'utilisation de la Data, son recours peut présenter de sérieuses limites pour les DRH. C'est pourquoi 70% des sociétés accroissent leurs investissements dans « l’analyse des talents », mais à peine 12% ont le sentiment d’en tirer des résultats (Gartner). En effet, beaucoup d'entreprises investissent dans des outils, des formations pour gérer les analyses de données mais n'en voient pas forcément les résultats. D'ailleurs 69% des organisations de plus de 10 000 salariés ont une équipe dédiée au « People Analytics ». (Source : Corporate Research Forum). Mais ces équipes font beaucoup de reporting et n'utilisent donc pas ces données à bon escient.

Selon David Green (People strategy and HR analytics conference) ce problème vient du fait que : 

  • 50% des projets “People Analytics” échouent en raison de l’absence de vraie valeur pour le business. L'organisation n’arrive pas à donner du sens à la data. 
  • Si dans l’ensemble, il est accepté que le “People Analytics” est important; seulement 32% des professionnels RH se sentent à l’aise pour mener des conversations basées sur des données chiffrées. Les RH devraient alors recevoir une formation.

Il est donc impératif dans un premier temps de comprendre la data, avec une base de données propre et complète pour pouvoir se servir de ces données à bon escient.

La data, un atout pour la rétention des talents

Les collaborateurs souhaitent obtenir des services RH personnalisés, dédiés à leurs conditions et environnement de travail. Il est primordial pour les équipes des Ressources Humaines de connaitre les employés, leur état d'esprit et de les écouter, afin de les comprendre, de leur adresser des messages et proposer des suivis et formations personnalisés pour obtenir plus de rétention et d'engagement de leur part.

75 % des employés affirment qu’ils resteraient fidèles à un employeur qui les écoute et se préoccupe de leurs problèmes - Étude nationale menée par Ultimate Software et The Center for Generational Kinetics

Un portail salarié, permet aux gestionnaires RH de mieux comprendre les attentes des collaborateurs (quels sont leurs besoins ? Quelles sont les questions que les collaborateurs posent le plus souvent ? Comment se sentent-ils dans l'entreprise ? ... ). La mise en place de fonctionnalités de self-service (base de connaissance) permet en moyenne aux équipes RH de servir 60% de collaborateurs en plus. Cela améliore la productivité RH, car les collaborateurs trouvent eux même les réponses à leurs questions. Les gestionnaires RH peuvent ainsi se dégager du temps pour travailler sur des sujets à plus forte valeur ajoutée, et se concentrer sur l'humain. Cela permet aussi d'analyser, la façon dont les RH délivrent leurs services et gèrent leurs opérations.

D'ailleurs, la capacité des RH à collecter et analyser les données permet à leurs équipes d’accroître la valeur ajoutée dans l’organisation (Economist Intelligence Unit, 2015). C'est d'ailleurs la principale attente énoncée par les managers envers la fonction RH lors d'une enquête IDC - Western Europe HCM Survey Findings 2018 - Key Trends.

La clé de la réussite : le croisement des données ?

Dans un objectif de rétention des talents et de diminution du turn-over, le traitement des données RH et surtout leur croisement permet de comprendre les motifs de départ de certains collaborateurs, voire de les anticiper : demande d’augmentation non acceptée, formations proposées, conflit avec le manager, décalage entre les valeurs de l'entreprise et celles des employés, évolution des évaluations etc. Si les équipes RH apprennent à mieux connaître leurs collaborateurs et leurs besoins, elles pourront fidéliser et engager les meilleurs éléments.

Alors que l'on parle de guerre des talents, il ne suffit pas de savoir identifier les talents, il faut aussi les stimuler, voire les faire émerger.

Aujourd'hui, les managers et les RH ne basent pas assez leurs décisions sur des données RH. En effet, moins de la moitié (47%) des managers utilisent des données chiffrées ou des KPI's pour prendre des décisions liées à la rémunération ou aux promotions des membres de leur équipe (To Help Retain Employees in a Strong Job Market, Keep Them Moving). Cela peut provoquer des incompréhensions et frustrations de la part des collaborateurs, et peut provoquer un décalage entre la réalité et les décisions prises.

Ce qu’il faut retenir de ce webinar

La data RH offre une meilleure analyse sur TOUS vos collaborateurs et son usage peut permettre de développer des parcours personnalisés pour fidéliser, engager et mieux identifier les bons éléments, anticiper leurs besoins en compétences, ralentir le turn-over et même évaluer le climat social au sein de votre organisation. Attention tout de même à bien veiller à ce que l’articulation entre les données des collaborateurs et leur vie privée soit bien respectée, RGPD oblige.

 

Pour aller plus loin découvrez le replay du webinar et découvrez comment un portail salarié peut permettre à vos équipes RH de fidéliser et engager vos collaborateurs.

Découvrir le webinar

 
bg-img-form3.png

Abonnez-vous à notre newsletter

Tous les jeudis, recevez directement dans votre boîte mail nos derniers articles !

bg-img19.jpg
Capture d’écran 2019-02-26 à 17.18.00
Téléchargez NOTRE EBOOK - LA DIGTIALISATION RH EN 2019

Avec ce document, vous saurez :

  • comment assurer la continuité de l'offre de services face aux évolutions réglementaires (RGPD, PAS, Loi Travail)

  • la gestion des données RH - retour d'expérience de l'équipe RH d'Atos

  • comment font les équipes RH pour améliorer l'expérience collaborateur ;

  • des télétravailleurs aux freelancers, comment assurer la transformation de la relation salarié !

The Digital Road : 3ème édition

Laisser un commentaire

mooc-formation-ligne-ressources-humaines
demo_peopledoc.gif